Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

J'me Présente !

  • : Ovive34 sur la piste des cistes...
  • Ovive34 sur la piste des cistes...
  • : J'aime ces belles balades que vous me proposez et ces énigmes qui quelquefois me prennent la tête, partager ces moments complices de recherches et de trouvailles, ces crises de rigolades en revenant bredouille ou en savourant les carnets...
  • Contact

Cister en Midi-Pyrénées

Une ciste ?

Archives

Carte

/ / /

Editorial

Dès que j'ouvre un explorateur, ça me démange (*), j'ai besoin de prendre de vos nouvelles dans mon forum préféré...
Telle un robot guidé par un système à tics, à moins que ce ne soit à TOCs :
Toc toc toc... Open the Windows et traque les news en essayant de répondre au tac au tac,… il m'arrive quelquefois d'en moucher certains (et toc !).
Quelquefois en grignotant un Tuc, je me demande comment faire pour améliorer le financement de cistes.net, je pense à des trucs, pour ce site où l'on fait des trocs, je propose ma prose, j'ai le trac, je cherche des infos, je les traque mais jamais ne les truque...
Chaque premier du mois, c'est systématique, que dis-je c'est Ciste Thématique ! Tiens, encore cisteur se couvre d'une toque !

(*) non je n'ai pas de tiques !

 

Edifiant,

Divertissant,

Incontournable, avec les

Terribles aventures,

Originales, les

Rencontres cistiques,

Improbables anecdotes,

Aleas sur la piste,

Le ciste thématique !!!

 

En attendant que notre DG retrouve ses chaînes, je vous propose un petit clin d'oeil.. Le journal des Cisteurs, version Ovivienne.

 

 

Portraits (issus directement de Ciste-thématique, le journal des cisteurs)


DAVID GILLE, NOTRE WEBMASTER

Dans le numéro de Ciste-thématique de Janvier, David Gille s'excusait de la parution tardive de notre journal.

"Mea culpa : je suis le seul de l'équipe à posséder le logiciel permettant de préparer le brouillon du journal.

Une petite explication sur notre façon de travailler. Les membres de l'équipe se partagent le boulot (textes et illustrations), puis je centralise le tout. Ensuite, je fais un premier brouillon à l'aide d'un traitement de texte, puis je le mets en ligne, mais sans le valider. Ce n'est qu'à minuit, le dernier jour du mois, que je publie la version finale en cliquant sur un bouton.

Mais ce mois-ci, rien ne s'est déroulé comme prévu : je n'ai pas pu le préparer à temps, quelques médicastres s'étant mis en tête de m'en empêcher. Et je dois avouer qu'ils ont réussi."

 

La parution du numéro de Février 2009 étant compromise, et en attendant que notre DG quitte son lit pour retrouver ses chaînes, je vous propose un petit clin d'oeil.. Le journal des Cisteurs, version Ovivienne.

 



DG, VU PAR DOM.CATS ET TIOO
 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans oser le demander...

Voici une bio non officielle - quoique par la force des choses avalisée par l'intéressé lui-même, dont chacun sait qu'il contrôle tout ce qui paraît dans Ciste-thématique - de l'indispensable webmestre de cistes-net, animateur non moins indispensable du forum Newforez, j'ai nommé: David Gille.

Nous sommes parties du postulat que DG, tout comme Alain Formaticien, Laetitia2Monterant et Max Valentin lui-même, était un pseudo. Mais pour nous, pauvres Cisteurs qui ignorons tout de sa vraie vie, c'est forcément une personne à part entière. Alors osons lever le voile !

Le personnage semblant réfractaire à toute idée d'un autoportrait, je suis persuadée que, à nous tous, nous arriverons, en croisant nos vues, à quelque chose de ressemblant.

dom.cats :

- Genre portrait robot, quoi...

Tioo :

- TOUT, absolument TOUT ce que vous allez lire est estampillé, authentifié, breveté ! C'est du Label Rouge !!!

dom.cats :

- Euh... du Four Roses, éventuellement, pour ceux qui préfèrent le Bourbon, c'est possible ? Comment, le Label Rouge n'est pas le Label 5 ? L

Pourquoi DG ne parle-t-il jamais de lui  ?

Tioo :

- Hypothèse 1 : sa modestie le lui interdit... Modestie ?

dom.cats :

- Ben oui, Modesty, plus précisément... Modesty Blaise, ci-devant DG (dame de Gille) femme de Gille Blaise, en clair, pour ceux qu'ont pas l'habitude de décoder les énigmes, GB, ce qui donne une indication du pays où il vit...

Tioo :

- Hypothèse 2 : son emploi le lui interdit... MaxVal, quand il lui a fait signer l'aval à son contrat concernant cistes point net, a glissé, en 0.2 point, en bas de la 37ème page :

"Il est interdit au signataire du présent contrat de donner quelque information personnelle que ce soit qui laisserait aux autres joueurs la possibilité de l'identifier. Il lui est également interdit de jouer sous son pseudo." Cela expliquerait également que DG ne fasse pas mystère de ne pas cister... sous son pseudo... pourrait-on ajouter !

dom.cats :

- Des hontes au logis, quoi... Mais on pourrait en tirer une info: DG, un peu presbyte, a du mal à lire les petits caractères dans les contrats... Hypothèse 3 : DG ne peut pas parler, tout simplement parce que son dentier, mal fixé, gène son élocution... C'est là l'origine de son pseudo, d'ailleurs. Il commence par "Dis", puis après il ravale, ce qui donne une sorte de chuintement proche du son G...

Tioo :

- Hypothèse 4 : DG n'a RIEN à raconter ! Homme de taille moyenne, de corpulence moyenne, d'âge moyen, cheveux châtains, yeux noisette; aucune passion, son boulot pour seul intérêt, il ne vit qu'à travers son ordi... Rien à dire, donc.

dom.cats :

- Même pas cisteur, donc, évidemment, RIEN à raconter (enfin sur lui; en revanche, intarissable sur les exploits de Gaston et Ernest.)

Tioo :

- Ça, personne n'y croit, bien sûr !

Le DG privé.

dom.cats :

- C'est un homme public.

Tout d'abord, est-ce un homme ou une femme ?

dom.cats :

- Mieux vaut être considéré comme un homme public que comme une femme publique...

Tioo :

- Hein ? QUI s'est un jour posé cette question cruciale ? Certains indices laisseraient à penser que c'est un homme. Mais forcément, n'oubliez pas que nous avons affaire à un pseudo. Donc, selon moi, ce n'est pas sûr à 100%. Et puis je me méfie de ceux qui sont sûrs à 100%, parfois ils se trompent ! Donc c'est peut-être une femme. Et après tout, qu'est-ce que ça fait ? Perso, je m'en fiche un peu. Quoique...

dom.cats :

- Y a des pistes féministes. Direction Générale, Dolce et Gabbana, Danièle Gilbert, Deutsche Grammophon... Mais enfin, je vois pas bien l'intérêt non plus de perdre son temps avec le sexe des pseudos. Un pseudo, c'est un peu comme un ange, non, de ce côté-là ? Quoique, ce matin, en allant bosser, je l'ai croisé, DG, pas de doute, c'est écrit dessus, comme le... Et voici la preuve.


... une ou plusieurs femmes ?

dom.cats :

- nous avons, là encore, une preuve...


Diana et Gina sont en fait deux sœurs jumelles, nées sous le signe des gémeaux, mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do, vraisemblablement originaires de Rochefort. Pardon, je me suis laissée emporter... Mais pas étonnant donc, que DG soit si disponible et présent. Rien d'un surhomme, juste deux femmes. Plus facile d'être là, quand la journée fait 48 heures !

Quel âge a-t-il ?

Tioo :

- Là où on en est, on va émettre le postulat qu'il est un homme, ça facilitera la rédaction !

dom.cats :

- Pas d'accord, mes preuves sont flagrantes. DG est 2 femmes, on parle de lui au féminin pluriel !

Tioo :

- Ses goûts musicaux, largement dévoilés dans "la chaîne des qu'on aime", dans le salon de divertissement de Newforez, laissent à penser qu'il a dépassé la cinquantaine...

dom.cats :

- Effectivement, les bras qui rallongent pour lire, ça sent la cinquantaine. Puis les lunettes...

Tioo :

- Le tout est de savoir de combien ! ;-)

dom.cats :

- Oui, le dentier... Disons plus 25 ans ? Admirez d'ailleurs sur les clichés, le remarquable résultat de la chirurgie esthétique! Elles ne font pas leur âge, n'est-ce pas? A moins que ce soit l'âge des deux, cumulé...

Où vit-il ?

Tioo :

- Paris ? Saint-Marcelin-sur-Poulaire ? Rochefort ? Et pourquoi pas Bourbach-le-Haut ? Ou Paimpol ? Vit-il seulement quelque part en France ? Même pas sûr ! En revanche, il est absolument certain qu'il vit au plus profond de la ruralité. Sa connaissance fine et nuancée du monde agricole défie le paysan qui sommeille en chacun de nous. On voit que cet homme-là aime la campagne et ses habitants, bêtes et hommes...

dom.cats :

- Great Britain, cf supra, c'est évident, les grandes bretonnes aiment la campagne et les animaux...

Et le reste ?

Tioo :

- Quel reste ? Ça ne vous suffit pas ? Le cisteur est insatiable !!! Scorpion ascendant lion, pour ceux que cela intéresse...

dom.cats :

- Mais non, gémeaux...

Tioo :

- Il a deux enfants, garçon et fille (dom.cats: et patencor de petits enfants, si j'ai bien lu.) Ils font toute sa fierté, bien évidemment ! Le garçon, suivant les traces du papa, est concepteur de logiciels de jeux; la fille, elle, a choisi la biologie (dom.cats: qui rime avec modestie.) Inutile de vous dire qu'entre ces deux-là, il y a parfois des incendies (dom.cats: trop beau, ça rime encore !) Disons qu'ils ont du mal à s'entendre.

dom.cats :

- Dis plutôt qu'ils ont des problèmes d'ouïe, ça rime toujours !

Tioo :

- Tous deux de vocation musicale précoce, le fils est trompettiste dans l'harmonie municipale de Neuville-sur-Boiron, et la fille est aux "percu" dans un orchestre de chambre amateur... Là, c'est entre le père et la fille que règne le désaccord.

dom.cats :

- Une chambre à mateurs où la fille s'adonnerait au père cul ? Pas étonnant que les parents ne soient pas d'accord !Tioo :

Ah! oui... J'allais oublier une particularité intime qui a son importance. Jugez plutôt: quand DG est fatigué, ses doigts se transforment en spatules, ce qui a pour effety dre bruliuouler nu pneu le msessage... Il doit alors passer du temps à se relire !

dom.cats :

Hein ? Quatre mains sur un clavier, ça provoque quelques turbulences...

La question qui rôde sur le forum: DG est-il MaxVal ?

Tioo :

- Des rumeurs courent parmi les cisteurs. Se basant sur des hypothèses qui n'en sont pas... Par exemple, ils font ce rapprochement que les deux pseudos sont constitués de deux prénoms. Mais le prénom Gilles prend un "S"...

dom.cats :

- Comme George Sand, quoi, donc Gille sans "S" serait féminin. CQFD.

Tioo :

- Sauf que selon ton hypothèse, elles seraient deux, donc il faudrait un "S"...

Dom.cats

- Un "S" à David ? Je te ferai remarquer que Sand s'écrit avec un "S", pourtant, y en a qu'une...

Tioo :

- Complètement incohérent avec ce que tu dis plus haut! Un "S"ou pas de "S"? Faudrait savoir !!! Nous avons d'ailleurs appris le mois dernier que Max Valentin était un "pseudo .../... utilisé indifféremment par chacun d'entre nous .../... membres de l'équipe". Ca remet en cause ce que j'écrivais plus haut ? Certes, mais ça n'a aucune importance, puisque nous sommes dans un monde hautement incertain :-D Revenons à MaxVal : DG est-il MaxVal ? Je n'ai pas d'avis, et d'ailleurs, je m'en fiche ! Qu'est-ce que ça changerait, sur le fond ? Je ne vois pas bien l'intérêt de créer un autre pseudo, mais je ne sais pas tout... et je ne suis sûre de rien...

dom.cats :

- Ben si, un pseudo pour le SAV ! lol

En conclusion.


Tioo :

- Ce que l'on ne peut pas caser ailleurs : de solides études littéraires, une formation juridique - qui lui vaut son emploi de juriste à la DG de la Riddle Factory, la boîte de MaxVal (dom.cats : quel numéro ?) (Tioo: 264...) - assortie d'une passion pour l'informatique qui l'a saisi dans la plus tendre enfance, lorsque ses parents se sont saignés aux quatre veines pour lui offrir le premier ordinateur-jouet du marché (cf photo d'en-tête). La fascination du bambin pour cet outil magique ne s'est jamais démentie, comme en témoigne ce tatouage, qui date de son adolescence turbulente... Tout comme le moine est l'homme de Dieu, DG est l'homme de cistes-net. Certains l'ont bien compris, qui l'appellent "le dieu de cistes.net" !

dom.cats :

- Tout comme les sœurs sont mariées à Dieu, D&G sont mariées à cistes.net. Je crois que Max ou Philippe a dit un jour que DG était enchaîné à sa chaise, devant le micro...

Tioo :

- Ouh ! Là, on ouvre des portes, là... Deux sœurs mariées enchaînées à leur chaise... Devant leur webcam ? Omniprésent, il répond à toutes nos demandes, toutes nos questions, y compris les plus redondantes, avec une courtoisie et une gentillesse qui ne se démentent jamais, même si les réponses ne sont parfois pas dépourvues d'un ton un peu incisif, qui peut être justifié... Il semble avoir une disponibilité totale au monde des cistes et des Cisteurs, hormis une certaine fébrilité qui le saisit parfois en fin de mois. :-)

 

 

A vous de compléter, chers Cisteurs, afin que nous ayons enfin une vue complète de notre mentor. Et au fait, que pensez-vous de la Castafiore ?

dom.cats :

Laquelle ? Laetitia2 ? Casta, fiore d'il fuoro ?



(NDLR : Casta, fiore d'il fuoro ? La voici, la voilà ! Là, je ris de revoir sa plume si belle dans ce portrait-miroir)



DIVA-GATIONS, LA DIVA EPUISE LE FORFAIT
 

Mes très chers amis, Bianca Castafiore à l'appareil.

Je vous parle de Limoges, capitale des Arts de la Table, où l’on crée la plus belle vaisselle du monde. Ma première ciste est enterrée à plus de 80 mètres de profondeur, j'ai bien suivi les consignes, acheté de la dynamite et enfoui la boîte, à ce jour inviolée. Ceux qui me connaissent ont suivi mes merveilleuses aventures sur le Forum. Je rappelle mes titres de gloire pour les nouveaux : je suis membre honoraire de la Ligue des Femmes de Petite Taille, Ingénieuse Informaticienne diplômée de Harvard, Infirmière diplômée du Léman, novice dans l'Ordre du Hibou, Haut Membre de l'Ordre de la Pie, j'arbore mes médailles avec fierté à chacun de mes récitals.

Comment je vins à vous ? Par hasard. Je naviguais en solitaire, cherchant désespérément un atelier d'écriture qui voudrait bien de moi. Les amis des Veillées, les Eclaireuses de la Marche, les Gouailleuses Creusoises... Je les essayais tous, mais aucun ne me convenait, les uns étaient payants, pour les autres j'étais trop jeune... Un jour ma souris me conduisit sur le site de Max, puis vers le forum Newforez. Je déposais ma candidature et fus adoubée par notre Roi et le Comte d'Artois au bout de 3 mois d'un travail informatique acharné. D'aimables missionnaires - que je salue au passage et qui se reconnaîtront - peaufinèrent mon initiation. Agent secret dans ma région, je dus cacher, sans me faire remarquer, des écrins cistiques aux quatre coins du département. Je fis un détour dans le Daartmoor et infiltrai discrètement le Letterboxing. Ses membres me répondirent aimablement en Anglais, mais nous ne pûmes aller bien loin dans l'échange, je suis polyglotte mais ils ne l'étaient pas. Je me mis à trouver des cistes et pris goût à ce jeu.

La première ciste que nous découvrîmes avec mon comparse Pierre - Limousin lui aussi, et chauffeur de ma limousine, hu, hu ! - nous amena au sommet de la Haute-Vienne par grand vent, devant une chapelle abandonnée dont vous pouvez voir la photographie dans l'album de Monglane. L'engouement pour le jeu fut immédiat. Je désertai le salon de thé où je passais tous les après-midi avec mon amie Virgule de Guillemets, pour courir la campagne en talons aiguilles et tailleur de shantung parme. Puis, fouettée par les embruns, pliant sous le noroît, la peau nettoyée par le crachin ou tannée par le soleil d'avril, je cachai et trouvai mes premières cistes bretonnes, et, avec un indicible plaisir, découvris les chants celtes, les mains calleuses des marins et le chouchen.

Les hauts sommets des Monts d'Arrée, les plages dorées de la côte du Léon, se souviennent encore de mes chants qui couvraient la voix des Ouessantines. Je marquai mon passage dans les terres du Sud en cachant au bord des petites routes bordées d'ifs légendaires, dans les grottes improbables où se réfugièrent parpaillots et vaudois. En Avignon je découvris, sur la place du Palais des Papes (où je me produisais en concert), la plus redoutable des cistadines. Au vu et au su de tous, je déflorai la belle et pratiquai l'échange.

J'ai longé de sombres rivières dans les vertes vallées limousines, déposant mes cistes au pied de fraîches cascades, sous le regard indolent des vaches au roux pelage, sympathiques ruminants que je flattais d’une main tout en retenant ma gaine de l’autre, car j’avais perdu quelques grammes. J'ai semé, dans les jardins des villes, des pépins de cistes qui donnent aujourd'hui des fleurs épanouies entre les mains expertes des jardiniers. J'ai laissé, dans quelques cistes, des autographes pour que mes nombreux admirateurs aient un souvenir de moi et l'affichent sur les murs de leurs gourbis tristes, mais propres. Je conseille à tous cette petite attention qui peut faire le bonheur des cisteurs. Quelle fierté j'éprouverais si j'obtenais au gré de mes découvertes la signature du Roi, du Comte Robert d'Artois, d'AZ, Lonesloane, Baykus, Monglane, des Titbinous, de PC Junior, d'Absolut, de notre Indienne et d'Epicure, de Britannicus et tant d'autres... J'aurais ainsi une magnifique collection qui ornerait ma suite royale au Ritz et ma loge au Metroplitan. Avant d'enfiler ma liseuse, de chausser mes mulettes pour lire Les Veillées, tout en buvant ma camomille, je penserais encore à tous mes amis Cisteurs.


 

La plus belle aventure fut celle du Forum. Il offrait une incroyable possibilité d'apprentissages et de paroles. Il était possible de se promener de pays en pays en adoptant les us et coutumes de ses habitants. C'est ainsi que je passais un mois en Suisse, où j'obtins un diplôme de secouriste et de point de croix. J'y découvris 2 jeunes Helvètes pleines d'humour qui n'hésitèrent pas à me fournir gracieusement une carte de séjour dans leur beau pays. Je chantais partout et ce fut un triomphe (comme d'habitude, hu, hu !). Encadrée par notre Roi, le Comte d'Artois, dame Sioux, Azertyuiop, Jamba 67, Lépatou Sansamb et bien d'autres, nous fîmes exploser le forum pendant quelques mois.

A présent, j'ai troqué mes Veillées contre un abonnement à Ciste-thématique. Les millions de lecteurs excuseront le désarroi littéraire dans lequel les plongera la lecture de cet article, l'exercice étant périlleux pour qui travaille en filets.

Dans ce microcosme de partage des savoirs qu'est notre jeu, je tiens à laisser une trace en vous proposant la recette du poulet basquaise, telle qu'elle m'a été transmise par Adeline de la Gibellote, mon ancêtre, cousine de Laetitia De Monterant, administratrice du forum et ma parentèle par la troisième génération. Pour réussir ce poulet basquaise : prendre un poulet, le découper en morceaux, verser 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, faire passer le poulet. Ajouter 2 échalotes hachées, faire cuire 10 minutes. Enlever le tout et mettre dans un plat. Prendre 4 poivrons moyens, les faire griller pour enlever la peau, les couper en lanières, les faire passer dans la poêle 5 à 10 minutes, mettre les poivrons avec le poulet. Faire revenir un oignon. Prendre 6 tomates bien mûres, épluchées, épépinées, coupées en morceaux, faire cuire 5 à 10 minutes. Ajouter un bouquet garni et une gousse d'ail pressée (mais la retenir !!! Je m'amuse, hu, hu !). Quand les tomates sont cuites, laisser revenir le tout jusqu'à la fin de la cuisson. Vous pouvez ajouter 125 grammes de jambon de Bayonne avec les échalotes... Cette recette, accompagnée de la fameuse cistelle du Paradis Breton, réjouira vos papilles lors de vos rencontres cistiques.

Voilà mes amis, ce sera tout pour aujourd'hui, la batterie de mon portable est épuisée et moi aussi. N’oubliez pas, je vous prie, de vous passionner pour mes cistes.

Votre,

Bianca Castafiore

 


(NDLR : J'ai choisi de remettre en ligne le portrait de Bianca qui est à la hauteur de tous ses retours de lecture de Ciste Thématique, j'espère qu'elle me lira et pourquoi pas, résumera cette édition pirate du Journal des Cisteurs !)


OVIVE34, UNE HISTOIRE D'EAU (ET DE CISTES)
 

 

Ovive34 (Palmarès) se présente ainsi :

- Je chante ! Je chante soir et matin, je chante sur les chemins… :)) Je nage… J’aime nager dans les rivières pour découvrir des paysages étonnants, braver les pentes d’un torrent. Et quand je me promène, je rêve ! Toujours à l’affût d’une étrange silhouette faite de roc, de pierre ou d’ombres ! Je jongle avec les mots et sur la piste des cistes, j’ai enfin trouvé des lecteurs ! Ah oui, j’oubliais… il m'est arrivé de piquer les jouets de mes enfants, d'acheter des gadgets aux puces, de dépasser ce que je croyais être mes limites, à condition bien sûr qu’il y ait une boîte ou un bocal à la clé. Depuis que je ciste, je suis passée de "muette comme une carpe" à la qualité de "Haut Membre de l’Ordre de la Pie" !

· De toutes les cistes que vous avez trouvées, laquelle est votre préférée ?


- Allez, ce n’est pas un scoop : j’adore suivre les traces de Laserlaser. Il m’a dédié la ciste 6344 appelée "La tête de lézard" (voir ci-contre) et m’a mise au défi de retrouver le rocher photographié dans un village vauclusien que je pensais connaître très bien, le village de mon enfance… Depuis ma demeure héraultaise, j’ai sondé ma mémoire, parcouru en rêve tous les chemins. Une fois dans ce village, j’ai cherché, interrogé mes amis. Ce "lézardlézard" me narguait ! :)) Il fallait avoir l’œil et je n’ai pas été la plus rapide…

· Quelle était l'énigme qui vous a le plus plu ?

- J’ai adoré l’énigme des 2 Statisticisteurs (ciste 8441) des Bahia. De Bahia aussi, pour le plaisir de lire, la trilogie Harry Potter (cistes 6312 à 6314). Et puis le cadavre exquis vauclusien : Aeria et la colline de safre... un bijou concocté par Crocus. Et bien sûr celles de Laserlaser, et plus récemment, de Padr3.

Le coin le plus spectaculaire découvert par Ovive34 a été celui du spot de La Ciste du Parc: un tas de pierres, un amas de rocs, une petite ouverture… Et au final une grande salle, une jolie grotte qui cachait la ciste 7674 de Pablo107s. Comme on le sait, l’Hérault recense de nombreux Cisteurs amateurs de spéléologie, et de nombreuses grottes.

Son anecdote préférée :

· C’était lorsque nous sommes allés à la recherche d’une ciste de Zorg (n° 10402). Le point de départ de l’énigme était une église. Je suis rentrée dans l'église, mais je n'ai rien vu. Nous avons fait le tour de l'édifice pour photographier les détails architecturaux, gargouilles, portes, quand un homme s'est avancé vers nous, heureux de raconter l'histoire de son église. Il a commencé à nous expliquer qu’elle était en cours de restauration et... qu'il était heureux, car il pouvait enfin redécouvrir les détails à l’intérieur du bâtiment, privé d'électricité depuis 20 ans : il venait de rétablir le courant au moment où nous arrivions ! :o)) Puis nous sommes montés dans le clocher en utilisant des échelles chancelantes. C’est évidemment à cette instant précis que les cloches se sont mises à sonner ! :))



(NDLR : Si Ernest et Gaston savaient que je n'ai pas chaussé les palmes depuis que j'ai joué la "Naïade" au Salagou, je crois bien qu'ils se moqueraient de moi !)


Bringues, gueuletons et bamboulas


POUR BIEN COMMENCER LA JOURNEE


No comment.

LA RONDE DES DESSERTS

Avec Sokine, à propos de la série de cistes des 13 desserts de Brocéliande Paimpont, objet de la prochaine rencontre cistique en PACA, on se disait que :

- si le coin était truffé de cistes, ça nous ferait un quatorzième dessert !
- si nous partons en ayant la pêche, ça nous en ferait un quinzième,
- si nous arrivions avec les pieds en compote, ça nous en ferait un seizième,
- mais les énigmes, ce n'est pas forcément de la tarte ! tiens ! un dix-septième !
- nous aurons peu de chance de trouver des sablés, mais par contre des rochers wink.gif pour dix-huitième dessert,
- nous marcherons sans doute sur le flanc de la colline (c'est censé whistling.gif être un dix-neuvième dessert),
- nous rencontrerons peut-être une religieuse à l'épiscopale (et de vingt !)
- ..

Tout ce que je peux dire c'est que notre visite ne sera pas une visite éclair wink.gif



13 DESSERTS = STRESSED 31

(le vingt et unième c'est la glace, vous l'aurez deviné !)

flowers.gif



A l'initiative de CKJM, nous nous rencontrerons, deux jours après le vendredi 13 février, sur cette série cistique cachée dans les Bouches du Rhône.

13 desserts dans le 13, c'est encore un peu Noël !

Dommage toutefois, les Brocéliande Paimpont ne seront pas là et nous devrons manger tous ces desserts sans oeufs



 

Invité mystère


Il y a de plus en plus de rencontres entre Cisteurs. Il y a donc aussi de plus en plus de Cisteurs qui se connaissent.


C’est pourquoi, chaque mois, le Ciste Thématique propose la photo d’un Cisteur ou d’une Cisteuse, prise à l’époque où les cistes n’existaient pas encore :))


A vous de reconnaître le cisteur mystère de Février et d'exprimer vos idées en commentaire de ce blog !


LE CISTEUR MYSTERE DE FEVRIER

Depuis sa plus tendre enfance, cet éminent cisteur passe son temps à clavarder, les mains collées sur les touches de l'ordinateur lui-même attaché au mur (vous apercevez le fil), à chaque nouvelle idée, deux étoiles naissent, c'est dire si nous sommes comblés !


 

 

 

Photos du mois

QUATRE POUR LE PRIX D'UNE !


 (photo Crocus)
 (photo Adopeste)
 
 (photo Tintin34000)  (photo Orchidée66)




Les deux photos de gauche sont les photos gagnantes du concours "Gard à toi !".
Les deux photos de droite sont les photos gagnantes du concours "Audois, aie à l'oeil !"

 

Purement anectodique

çA SORT DE L'ORDINAIRE, NON ?

Tortuecat l'autre jour m'interroge sur le nom d'une fleur découverte près de la première ciste qu'il ait trouvée.
Je lui propose d'utiliser mon blog comme support pour trouver la réponse à sa question "Mais quelle est cette jolie fleur ?".


La réponse ne tarde pas à venir et c'est Minipous qui nous l'a fournie :

" Une plante mystérieuse ... assez rare, que l'on trouve dans la garrigue, au pied des cistes si on a les yeux bien ouverts et curieux...Ce sont d'étranges plantes sans feuilles ni parties vertes. Elles sont ornées, quand elles éclosent, d'écailles charnues d'un rouge vif qui s'éclairent de jaune à mesure qu'elles s'élancent jusqu'à 10 cm. Les fleurs qui s'ouvrent au sommet sont très odorantes. 
Plantes vivaces de la région méditerranéenne, plutôt rares, on les trouve sur les collines calcaires où les cistes sont abondants et c'est l'étonnement devant ce mystère coloré de rouge ardent. Elle s'applle : "cytinet""

Etonnant, non ?!


Avez-vous déjà vu... ?

AQUEDUC

Forte de deux expériences de réponses rapides pour l'identification de deux espèces végétales à partir de questions posées sur mon blog, j'ai créé la rubrique "Avez-vous déjà vu ?"

 

Je suis actuellement à la recherche d'une explication technique sur cette étrange particularité d'un aqueduc croisé au hasard d'un chemin.

 

Quelqu'un saura-t-il m'expliquer pourquoi la pierre qui constitue l'aqueduc a-t-elle été creusée pour former deux parois d'épaisseurs différentes ?

 

Le terrain sur laquelle passe cet aqueduc est pentu. J'ai pensé à une façon d'équilibrer l'ouvrage : en lestant la partie la plus haute le poids de l'eau ne risquerait pas de faire basculer l'édifice.

 

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous d'autres pistes ?

 


 

Tchat

LE PETIT CHAT EST MORT

Le petit tchat de Newforez s'est tu, vive le chatango (que vous pouvez apercevoir à droite de cette page) ouvert par Adopeste !

 

 

Remerciements

BROSSARD56

Grâce à l'index des Ciste Thématique, j'ai pu retrouver très facilement les articles que j'ai reproduits ici !

GROUSSAY

Fondateur du Front de Libération de David Gille

 

Le courrier des lecteurs

ART POSTAL



Annoncé dans le Ciste Thématique du mois de janvier, le concours d'Art Postal séduit puisque j'ai déjà reçu 7 missives et que j'en attends une vingtaine !

Toutes les infos ici !



J'espère que ce mini-numéro vous a plu et qu'il vous permettra de patienter en attendant que notre ami DG retrouve le chemin de son ordinateur. DG, nous vous souhaitons un prompt rétablissement !

Partager cette page

Repost 0

Articles Récents

Ecoute !


Découvrez Zazie!

Un roman à mille mains ?

Les premiers mots ont été posés sur la toile newforézienne en octobre 2007. Ecrit par des cisteurs qui se sont relayés pendant près d'une année pour notre plus grand plaisir, voici Mystère dans les labours .

Météo