Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

J'me Présente !

  • : Ovive34 sur la piste des cistes...
  • Ovive34 sur la piste des cistes...
  • : J'aime ces belles balades que vous me proposez et ces énigmes qui quelquefois me prennent la tête, partager ces moments complices de recherches et de trouvailles, ces crises de rigolades en revenant bredouille ou en savourant les carnets...
  • Contact

Cister en Midi-Pyrénées

Une ciste ?

Archives

Carte

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 19:13
Après être retournée, hier, à la Source Miraculeuse, je voulais vous parler de Saint-Gens mais d'autres sites lui consacrent de beaux articles, riches en images,..

Je vais donc vous parler d'une autre légende de Ma Provence, de Mon Village. Je lui ai déjà consacré un article, il y a quelques années et sur un autre site.



Pourquoi ? Juste parce que je l'ai croisé ce matin, l'ai félicité de sa prochaine retraite, et parce qu'il m'a fait rire en me répondant :

"Oui, je vais bientôt faire partie du clan des Tamalous".

Quelle jolie expression !

Je sais que son emploi du temps sera chargée, de pages d'écritures, de toiles aux couleurs vives et de pinceaux ébourriffés, je n'ai pas d'inquiétude pour lui, les Tamalous, c'est pas pour demain !

D'est en Ouest !

Une autre expression entendue ce jour, par un guide touristique qui expliquait à la guide interprète d'un groupe italien : "Le rendez-vous est à 19h, mais il faut tenir compte du quart d'heure provençal donc 19h15.."

Croyez-moi si vous voulez, mais du haut de mes bientôt cinq décennies de fréquentation de la Provence, je ne connaissais pas le quart d'heure provençal (alors que depuis que j'ai rencontré des toulousains, je sais que le quart d'heure toulousain existe !).

;-)
Repost 0
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 22:21
Fi !
Un défi !
Un défi des filles !

La première c'est Adopeste,
L'autre c'est Sophie,
La Mère Denis !
C'est vrai ça !
Celle qui aime l'eau,
Douce et savonneuse,
La lavandière,
Celle qui aime l'eau,
Claire et tumultueuse,
L'Ovive.

Mais quel est ce défi ?

Quatre photos choisies,
C'est Ado qui choisit,
Quatre photos prises sur le même spot,
Et chacune les met en blog.

N'hésitez donc pas à consulter le blog de mon Amie Ado'

Quatre photos et soixante minutes,
Tel est le défi des filles.

Ce lavoir, nous l'avons trouvé lors de notre virée cistique dans le Tarn et le Tarn et Garonne.
Je n'en dirai pas plus quant à sa localisation.

Superbe lavoir !


ah le lavoir

Ovive : "Dis Ado' tu peux me photographier les A sur le lavoir ? Hier on a photographié un Z bleu pour l'abécédaire, je le poserai et je demanderai des lettres métalliques".(1)

Ado' : "Ah ah ! il te plait ce lavoir ma belle ?"

Ovive : "Tu parles ! Un lavoir qui parle !".

Ado' : "Hein ?"

Ovive "Au lavoir tu laves, la lettre tu viens la voir, tu la vois, la vois... yeah ! ".

Ado' : "Tu veux que je la voye elle ? ! Allez, Ovive, t'es toujours aussi rêveuse, on est là pour cister. On va faire un jeu. Tu aimes les lettres ? Alors, je te propose un défi ! (2)"

Ovive "Dis-moi ?"

Ado' : "Tu trouves une lettre, je te propose une action dont c'est l'initiale et tu dois faire cette action sans broncher."

Ovive "Ah.. Euh.. Hi hi hi.. Oh... & Why not U ??? C'est vrai ça ?"

Ado' : "J'ai dit : sans broncher. Allez, on commence ! A comme... Acrobatie !"

Ovive "Zut, je crois que je me suis faite avoir. C'est donc à moi d'aller chercher cette ciste suspendue au-dessus du puits ! Ggrrrr (il est fou ce cacheur, mais on l'adore !)". 

puits

Ovive "Je l'ai eue ! Allez les enfants, vous avez vu ces toiles d'araignées partout dans le puits, et cette mousse, cette humidité ? Je vais me changer, rincer mes vêtements (c'est vrai ça, la Mère Denis c'est moi !), les faire sécher sur cette corde là-bas, sans mélanger les torchons et les serviettes de la voisine... puis nous remplirons le carnet !". 

PtitHomFor & PtiteMarine "D'accord ! On commence à faire nos échanges, un ptit homme fort pour moi, un ptit marin pour moi, et vous vous mettez vos smileys et vos billes de clowns comme d'habitude ?"

Ado' : "Yesssss !"

[Permettez-moi quelques instants, je ferme le rideau, le temps de me changer et d'étendre mon linge]

...

[C'est bon, on peut continuer l'histoire]


linge


Ovive " Ah Ah ! Me revoici ! Des lettres j'en vois d'autres l'amie !
(Je vois d'autres voyelles, est-ce qu'elle les voit, elle ?)  A toi de jouer ! Et comme ActIOn,  je te propose...".

Ado' : "Rien du tout, tu ne me proposes rien du tout, ce jeu c'était mon idée, y'a que moi qui ai le droit de te demander des trucs, tu sais bien, je suis capricieuse et pas toi alors, on y va, on n'a pas que ça à faire, d'abord, pou r moi c'est... c'est... C IAO !"



aio


Ovive "Ado' t'es vraiment forte !"


la vedette

C'est ben vrai ça !


(1)Tu parles, quand nous sommes rentrées, le Z était déjà posé, ces A serviront quand même ! C'est vrai ça !
(2) Encore un défi des filles, Ado est joueuse !


Repost 0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 14:23
Pierrick est le fils cadet de mon ami d'enfance.

Il vient de passer l'épreuve du bac français.

18 à l'écrit, 19 à l'oral, rien que ça !

A 13 ans déjà, il remportait de sa plume le "premier prix des cinquièmes" avec cette poésie.



"Alors que tout le monde est dans les bras de Morphée,
Quelqu'un demeure éveillé, seul, dans son atelier.
Sa roulette au bout des doigts,
Il commence son exploit.

Mais que va-t-il représenter ?
Serait-ce Jésus ou l'arche de Noé ?
Mais voilà que sous ses mains habiles,
Se dessinent les traces de l'Evangile.

La sueur coulant sur son front,
Il s'arme de son ouvre-plomb.
Il prend ses morceaux bien chauffés,
Les place et les replace sur le fer travaillé.

Les pièces de verre bien positionnées,
L'artiste peut enfin se reposer.
La rosace sera envoyée,
Dans l'église de Calais.

Là, les mille couleurs de la beauté
Eblouissent les yeux des jeunes baptisés.
Et, l'artiste, fatigué par son travail,
S'émerveille devant son beau vitrail.

Puis demain il va recommencer.
De ses dessins perfectionnés
Vont naître des merveilles pour la vue.
Bien sûr, vous l'avez reconnu,
Il s'agit de sa majesté :
Le maître verrier,..."


Repost 0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 21:10
En attendant le rendez-vous chez Peldegat, le 14 juillet, voici MA recette de la cargolade !


Je sillonne la ville pour errer au jardin des plantes.
Je le dépasse ne trouvant pas de place,
Continue vers Pitot,
Retombe sur mes pas,
Refais un tour, plus grand,
Puis un autre,
Et encore jusqu'à ce que je décide de rebrousser chemin.
Nouveau demi tour de ville,
(Ah la la ! ces villes à sens unique !)
Et rate la sortie !
Je me retrouve obligée de repasser devant  !
Une place !!!
Je me gare,
Je paie le parking,
J'y vais !!!

Et zut, "Fermé le lundi".

Cargolade Montpelliéraine,
Du royaume des galères je suis la reine !
Je me plante
Au jardin des plantes,
En ce moment j'en bave,
Mais ça c'est pas grave,
Je reste philosophe
Et ris de cette "catastrophe"



Repost 0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 22:43

Quelques petites notes

Là, l’Amie,

Griffonnées sur un papier…. Là …

 

Quelques petites notes,

La  la la

Jouées sur mon clavier.

 

Quelques petites notes

Faciles à mirer

Sur un cahier en noir pointées.

 

Chut ! Des temps de pauses et des silences,

C’est la musique qui berce…

 

Je le dis à qui veut l’entendre :

« Je joue… pour me détendre » !

Cette difficile épreuve

N’en fut pas une preuve !

 

Ni ivoire ni ébène,

Mon piano n’est pas de bois.

Je m’en approche… allègre ! Mais je dois trop croiser les doigts

Pour réussir à restituer le Bartok

Fluide sur mon piano en toc

 

Pour jouer du Bela avec ces doigts rebelles,

Je n’ai pas fait la belle !

Mais j’aurai ma revanche,

Sûrement un autre dimanche.

 

Jouerons-nous sans commune mesure une ronde ?

Peut-être, sans bémols, sur une ballade tu te promèneras .

(Facile, Amie !)

Tandis qu’avec la clé de l’ut et de nombreux soupirs,

Je tenterai de démêler des croches

Pour me mettre à la portée d’une nouvelle harmonie !

Si, si !

 

21 juin 2004

Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 22:28
Avant qu'elle ne se produise sur scène hier à Palavas, j'ai proposé à ma Gazelle de manger sur la plage. Et pendant que Suzon et la Gazelle mangeaient leur portion de frites, je suis allée photographier une partie de volley surprenante !


Mais où sont passés les joueurs ?


Ah ! Voici un joueur blanc, à gauche ! Et l'arbitre, au fond, tire sur son filet.. net



La partie s'annonce belle, l'équipe des noirs prend place elle aussi..



Volley ou Badminton d'ailleurs ?



Badminton !!! C'est bien un volant que j'aperçois passant d'un camp à l'autre !

En entendant la Gazelle m'appeler au loin, je pensais à cette poésie de Prévert :

"Mais voilà l’oiseau lyre

qui passe dans le ciel

l’enfant le voit

l’enfant l’entend

l’enfant l’appelle

Sauve-moi

joue avec moi

oiseau !

Alors l’oiseau descend

et joue avec l’enfant"


Là s'arrête le songe, l'oiseau descend, l'enfant m'appelle : sauve-moi, l'oiseau descend, maman !


"Deux et deux quatre

quatre et quatre huit

huit et huit font seize"

Fini le songe..

Et tous les passants

entendent sa chanson

ainsi que les cris grinçant

des mouettes hystériques

"et huit et huit à leur tour s’en vont

et quatre et quatre et deux et deux

à leur tour fichent le camp

et un et un ne font ni une ni deux

un à un s’en vont également."

Et l’oiseau vire et joue

et l’enfant ne chante plus

et  crie :

"Maman je ne fais pas le pitre"

Je sors réellement de mes songes

et les filets de volley

s’écroulent tranquillement

en poussière dans le sable :

les mouettes se sont emparées du festin de ma belle apeurée.




 


Repost 0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 12:31
ça roule !

Euh.. c'est vite dit !

Je me souviens, il y a pas si fort fort longtemps que ça, on mettait 5h l'été pour traverser la ville de Millau.



Je me souviens, il y a encore un peu moins fort fort longtemps, on a fait LE pont !

Oui, oui, je l'ai parcouru en partie en vélo ce pont-là, je l'avais même mise en ligne cette belle balade  (voir article) en compagnie de Lapeste, de GrandHomFor et de celle qui allait devenir Miss Sauciste !

Et bien figurez-vous qu'hier, j'y suis retournée, à Millau, à la base d'Ovive comme on dit, terrain d'entrainement des jeunes apprentis nageurs en eau vive.

Millau-Montpellier, sans vélo, sans traverser la ville et sans faire le pont.. 5 heures pour rentrer !

Bon ben je crois que les vacances commencent et les touristes arrivent,

Soyez les bienvenus chez nous et.. évitez ce tronçon de route les dimanches en fin d'après-midi !

Repost 0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 13:18

J'aurais fait un malheur et aurais pu m'enrichir en écrivant "Les malheurs de Sophie" !


Vous vous souvenez de ma Première lettre de vacances.. cet été ?

J'ai vécu de nouveau hier une de ces journées catastrophe !

Coup de fil à 8h, on me demande de faire un truc sur internet.

J'allume l'ordi.

L'ordi m'annonce 40 mn d'autonomie. Pourtant il est branché. Il ne charge plus. C'est la cata. Pas de sauvegarde bien sûr ! Il faut faire vite !

Je file chercher le disque dur externe, bien emballé dans son emballage cartonné. J'attrape la poignée de l'emballage et zou ! Le fond se dérobe. Le disque dur par terre.

Ne riez pas c'est pas fini !

J'avais prévu de longue date d'aider à l'organisation de la compétition de nage organisée par mon club (donc moi pour une bonne part d'habitude).

Et bien je n'ai pas vu l'eau de la piscine tellement j'ai eu d'impondérables !

Toute la journée a été ponctuée d'événements tout aussi perturbateurs que ceux-là.

Pour finir, c'est le fond de caisse de ma voiture qui s'est dérobé.

Je vous passe les détails, mais je n'étais pas fière avec mon bruit de casserole pour rentrer chez moi et mes deux filles à récupérer dans deux villages voisins.

Heureusement que je suis bien entourée.

C'était une journée "sans" vécue pourtant à "mille" à l'heure !



Cette Sophie-là Ségur, et moi ben.. j'assure !

Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 08:41
Noël des enfants sages,
Passé au troisième étage,
Peut-être sur le balcon,..
ça me donne des frissons.

Chaque nuit, de plus en plus tôt elle sort,
Et pour la première fois, Chanel a passé toute une nuit dehors.

Ce matin,
Pas d'lapin,
Elle était au-rendez vous,
Devant la porte, voyez-vous !

La pauvrette !
De neige, sans doute une tempête,
Avait déferlé
Sur la minette distinguée.

Noël au balcon,
Pâques au tison,
Chasse de Pâques,
Chasse épique,
Irons-nous chercher des oeufs,
Sur ce tapis neigeux ?


Dis-moi la grenouille, tu aurais pu nous dire que c'était un temps à ne pas mettre un chat dehors !

Repost 0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 13:12

J'ai tellement bien dormi que, à part l'épisode chats de 4h du mat. (un peu tôt) je ne me suis pas réveillée jusqu'à 7h31 alors que le bus des filles était à 8h !

Bref, j'ai boosté les filles mais je ne les ai pas accompagnées au bus.

Puis je suis montée me laver.

Puis j'ai entendu du bruit dans la maison.

"Maman on a raté le bus".

Zut je n'avais pas encore mis mon pantalon ! 

Je descends, j'enfile vite mon pantalon, les pieds nus dans les kickers ouvertes et on file ! 

Il est 8h17 quand je démarre le berling.. La sonnerie du collège grondera dans 3 minutes.

J'arrive à 21 devant le collège ! Ouf, ça va ! 

Je me gare un peu plus loin, j'enfile mes chaussettes, je ferme mes lacets et je vais bosser.

Tiens, il fait un peu frais, je suis en T-shirt, manches courtes, j'ai oublié mon manteau !

Et là, ben, c'est pas un rêve ! C'est la vérité vraie !


;-)

Repost 0

Articles Récents

Ecoute !


Découvrez Zazie!

Un roman à mille mains ?

Les premiers mots ont été posés sur la toile newforézienne en octobre 2007. Ecrit par des cisteurs qui se sont relayés pendant près d'une année pour notre plus grand plaisir, voici Mystère dans les labours .

Météo